La randonnée et l’itinérance douce au service du tourisme

Sommaire

Sur les chemins du Bassin minier : création des boucles de randonnées

Pressentant le développement et l’engouement croissant pour les sports de nature, la Mission Bassin Minier a créé en 2005 un événement sportif d’un nouveau genre : le Raid Bassin Minier.

Raid Bassin Minier 2013 sur la Lawe Trame Bleue © Mission Bassin Minier
Retout en image sur le Raid Bassin Minier 2014

L’idée était de proposer une traversée du territoire sur un axe est-ouest en alternant épreuves sportives sur sites et déplacements modes doux : vélo, course à pied, canoë kayak, roller…

Cette aventure a permis de tester et confirmer le potentiel unique du Bassin minier pour ces pratiques de pleine nature. Le parcours traversait à la fois les terrils au relief si particulier, mais aussi le réseau d’itinéraires en cours de construction et les nombreux chemins de halage et sentiers de randonnées émaillant le territoire.

Aussi, la Mission s’est engagée, avec les Départements du Nord et du Pas-de-Calais et la Fédération française de randonnée pédestre, dans l’animation un groupe de travail pour la création d’un itinéraire de Grande Randonnée de Pays (GRP®) dans le Bassin minier. Ce projet participe à la valorisation des patrimoines culturels, naturels et paysagers. Il contribue par là-même au développement de l’offre touristique du territoire. Sept boucles de randonnées ont ainsi été créées représentant 460 km de sentiers balisés. Une huitième est en projet pour 2021. Ce travail collaboratif réunissant plus de 20 partenaires a donné lieu à l’édition en juillet 2010 d’un Topoguide : « Tours du Bassin minier Nord-Pas de Calais ».

Cette offre de randonnées, complémentaire des GR (Grandes Randonnées) et PR (Promenade et Randonnée), enrichit l’offre historique ou naissante de circuits VTT, équestres et cyclotouristiques. Bien présente sur le Bassin minier, elle souffre cependant encore d’un manque de visibilité et de lisibilité. Ce constat a été mis en exergue par le Diagnostic Territorial Approfondi (DTA) sur les sports de nature réalisé par la Mission en 2009. Le travail réalisé en partenariat avec le Conseil Régional et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), a confirmé la nécessité de structurer l’offre de loisirs de pleine nature.

Le Schéma stratégique « Expérience Sports & Nature » 

Le Schéma stratégique « ALL, Expérience Sports & Nature » réalisé en 2017 a défini trois objectifs : 

  • mettre évidence à la fois les potentiels du territoire mais aussi la variété de l’offre existante,
  • proposer une structuration des sites d’accueil et des itinéraires de manière hiérarchisée,
  • accompagner et nourrir les dynamiques territoriales en termes de programmation d’aménagement.

Ce schéma s’intègre à la dynamique de construction de la Destination touristique Autour du Louvre Lens, portée par la Mission Louvre Lens Tourisme.

Document de présentation de la stratégie itinérante Autour du Louvre Lens à vélo ©Mission ALL – Autour du Louvre Lens – Mission Bassin Minier

L’itinérance modes doux se pose comme un secteur de marché à conquérir. Il est même nécessaire au regard de la mise en réseau de l’offre touristique de la destination : un patrimoine multiple et éclaté sur l’ensemble du territoire. Le développement de l’itinérance modes doux entre en cohérence avec les tendances du « slow tourisme », du ressourcement et du bien être. Il constitue un axe majeur de réponse à l’Appel à Manifestation d’Intérêt touristique de la Région Hauts-de-France déposé en juin 2019.

Dans ce cadre, la Mission se positionne comme l’animateur des réflexions sur le développement et la mise en œuvre des itinéraires structurés en 2 réseaux :

  • le réseau traversant qui s’appuie sur les véloroutes voies vertes du SR3V organisées en 6 grands itinéraires à l’échelle de la Destination ALL, 
  • le réseau irriguant qui s’appuie sur la dynamique des boucles de la Trame Verte et Bleue et le schéma de la Chaîne des Parcs.

L’enjeu est ici de structurer l’offre d’accueil, d’hébergement et de services, en concertation avec l’ensemble des partenaires territoriaux. Il s’agit aussi de renforcer la valorisation paysagère afin de permettre la mise en œuvre rapide de cette forme de tourisme vert inattendue sur cet ancien bassin industriel.

Revenir en haut de page