band_deplacement.jpg

Les déplacements métropolitains :

Accompagner la mobilité de demain

L'excellence de l’accessibilité internationale de l’aire métropolitaine de Lille est une des clés de son rayonnement. L’intégration dans le réseau ferroviaire à grande vitesse de l’Europe du Nord-Ouest, l’accessibilité aux hubs aéroportuaires, la fluidité de son réseau autoroutier et la connexion aux corridors fret européens ferroviaires et fluviaux constituent des enjeux majeurs pour le développement métropolitain. Visant à accompagner le dynamisme et l’attractivité d’un système urbain atypique, multipolaire et transfrontalier, le projet métropolitain doit également permettre à l’ensemble des territoires constitutifs de l’aire métropolitaine de bénéficier de cette accessibilité optimisée. La performance de son maillage interne apparait ainsi comme un autre enjeu-clé pour assurer un développement métropolitain équilibré. Ayant fait évolué les échelles de déplacements et leurs conséquences sociales, environnementales et économiques, le développement du phénomène de métropolisation a mis en évidence la nécessité, voire l’urgence, d’optimiser le fonctionnement du système de transport métropolitain. Face aux menaces qui pèsent sur ce système (pollution, saturation des infrastructures convergeant vers la métropole lilloise, difficultés d’accès à la mobilité…) - menaces pour lesquelles le Bassin minier est particulièrement concerné - la dynamique métropolitaine représente une opportunité pour travailler collectivement à la mise en œuvre d’une stratégie en faveur d’une mobilité plus durable des voyageurs et des marchandises. Les travaux menés par l’association Aire métropolitaine de Lille (AML) sur la thématique des Transports visent ainsi à contribuer à l’élaboration d’outils de connaissance et à la construction de partenariats permettant de répondre à cette stratégie. Depuis 2006, la Mission Bassin Minier assure le pilotage de l’axe « Transports/Mobilité » de la démarche de coopération métropolitaine.

 

 

  
  

int_titre_sur_ce_projet

Rôle de la MBM

La Mission Bassin Minier anime le travail technique de l’association Aire métropolitaine de Lille sur la thématique « Transports / Mobilité » (volet voyageurs et marchandises/logistique). En partenariat avec l’ensemble des acteurs métropolitains, elle assure le pilotage des études, organise des temps d’échanges, participe aux démarches menées à l’échelle régionale sur les problématiques de transport et de mobilité, contribue à la production des éléments de présentation des travaux.
La Mission collabore étroitement avec l’association Aire métropolitaine dans la préparation et le suivi de la mise en œuvre du programme de travail de la commission « Transports / Mobilité » de l’AML.<//span>

 

Partenaires

  • les intercommunalités belges et françaises partenaires de l'Aire métropolitaine de Lille
  • l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
  • les Syndicats Mixtes des Transports
  • les Syndicats Mixtes des SCOT
  • l'Agence d'Urbanisme de l'Arrondissement de Béthune et l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille
  • le CEREM Nord - Picardie
  • l'Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Ports de Lille
  • DELTA 3
  • les Chambres de Commerce et d'Industrie
  • les Départements du Nord et du Pas-de-Calais
  • le Pôle d'excellence Euralogistic
  • le Pôle de compétitivité I-Trans et sa plate-forme I-Viatic
  • le syndicat Mixte Intermodal Régional des Transports (SMIRT)
  • la Région Nord-Pas de Calais
  • l'Etat

Marc DEZETTER
Chargé de mission principal transports/mobilités
mdezetter(at)missionbassinminier(dot)org 

SE DOTER D'OUTILS DE CONNAISSANCE PARTAGES POUR METTRE EN LUMIERE LES ENJEUX METROPOLITAINS
Les "transports - déplacements" constituent une thématique de travail stratégique au sein de la dynamique métropolitaine. La définition de projets de coopération nécessite au préalable la construction d'un référentiel commun, à la fois dans le domaine des déplacements de voyageurs et du transport de marchandises.

Les déplacements de voyageurs
En 2011, l’association Aire métropolitaine de Lille a publié, en partenariat avec les autorités organisatrices, un plan des réseaux de transports collectifs à l’échelle métropolitaine (réseau TER, réseaux urbains et interurbains). En mettant en évidence l’armature principale du système de transport métropolitain, ce travail cartographique a permis de souligner les enjeux de renforcement du maillage et de valorisation des interconnexions entre réseaux, essentiels au développement de l’intermodalité.
Dans le cadre de la définition du programme de travail de l’AML, ces éléments  se sont traduits par l’identification d’un axe stratégique sur le « renforcement de l’attractivité des transports collectifs métropolitains ». La recherche d’une plus grande cohérence, d’une meilleure lisibilité, d’une optimisation de l’offre de transports collectifs à l’échelle métropolitaine est apparue comme un sujet prioritaire de la coopération. Contribuant à la cohésion interne de l’aire métropolitaine, la performance de ce maillage est une condition de son rayonnement et de son développement équilibré

 

Afin de contribuer à une meilleure prise en compte des impacts sociaux de la métropolisation, l’AML a également engagé fin 2013 une étude exploratoire visant à évaluer le phénomène de précarité énergétique liée au transport à l’échelle de l’aire métropolitaine et les leviers d’action en matière de mobilité durable. Portée techniquement par la Mission Bassin Minier en partenariat avec l’Agence de Développement et d’Urbanisme de Lille et l’appui d’un comité de pilotage réunissant les partenaires institutionnels concernés par cette question (ADEME, CERDD, DREAL, Conseil Régional, Conseils Généraux), cette étude sera finalisée fin 2014.

Les transports de marchandises et l'activité logistique
D’avril 2010 à juillet 2011, la Mission a mené, en partenariat avec la DREAL, Lille Métropole, Ports de Lille, Delta 3 et avec la collaboration du Conseil Régional, du pôle d’excellence Euralogistic, de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai et du Service Public de Wallonie, une démarche d’étude visant à construire un état des lieux du transport de marchandises et de l’activité logistique au sein de l’Aire métropolitaine de Lille. S’étant appuyée sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs, cette étude a permis de partager des éléments de connaissance et de compréhension sur les liens qui unissent le développement des territoires et la performance du système logistique métropolitain.
Au delà d'une meilleure appropriation collective du sujet, cet état des lieux a permis de faire apparaître les potentialités logistiques du territoire métropolitains au travers plusieurs constats :

  • Des besoins logistiques qui reposent en grande partie sur le tissu productif et le bassin de consommation de l’aire métropolitaine avec notamment une industrie manufacturière très présente et une densité de population (près de 4 millions d’habitants) génératrices de flux ;
  • Un savoir-faire logistique métropolitain qui représente une ressource humaine et technologique précieuse pour le développement économique des territoires ;
  • Un positionnement au cœur des réseaux transport et une remarquable accessibilité portuaire qui offre un potentiel important d'organisation du report modal ;
  • Des marges de développement du fret ferroviaire et fluvial à exploiter ;
  • Une armature logistique qui peut s'appuyer sur un réseau de plates-formes multimodales structurant ;
  • Des compétences en matière de recherche et d'innovation à valoriser.

 Ces éléments ont mis en perspective les principaux enjeux communs pour les territoires de l'aire métropolitaine de Lille :

  • La gestion de l'offre foncière pour répondre aux besoins d'implantations logistiques ; 
  • La préservation de la fluidité du réseau routier et l'accompagnement du développement des modes massifiés ferroviaire et fluvial) ;
  • Le développement de l'intermodalité et l'incitation au report modal ;
  • L'amélioration de la performance du système par le renforcement des compétences et des connaissances logistiques.

Dans le cadre de la définition du programme de travail de l'AML, ces éléments se sont traduits par l'identification d'un axe stratégique sur la "Promotion des potentialités logistiques de l'AML" et de leviers d'action contribuant à cet objectif.

 

ANIMER LE DIALOGUE ENTRE LES ACTEURS POUR CONSTRUIRE DES PROJETS COLLABORATIFS A L'ECHELLE METROPOLITAINE
Afin d'alimenter les travaux de la coopération métropolitaine, plusieurs chantiers ont été ouverts en s'appuyant sur 4 axes stratégiques définis dans la feuille de route de la Commission "Transports/Mobilité" de l'AML :

Le renforcement de l'attractivité des transports collectifs métropolitains :Afin d’approfondir le travail réalisé en 2011 sur le plan des réseaux de transports collectifs métropolitains (cf. ci-dessus), l’association Aire métropolitaine de Lille a décidé de lancer en 2013 une étude d’opportunité visant à contribuer au développement et à la diffusion de l’information multimodale à l’échelle métropolitaine. Cette étude est pilotée par la Mission Bassin Minier avec l’appui du CEREMA Nord – Picardie et d’un comité technique réunissant les Autorités Organisatrices des Transports (AOT), le SMIRT, le Conseil Régional, les Conseils Généraux, la DREAL, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, l’Agence d’Urbanisme de Lille et de l’Arrondissement de Béthune, les intercommunalités, les CCI, les SCOT et I-Viatic. Les objectifs de cette étude sont les suivants :

  • Contribuer aux travaux régionaux sur la mise en place d’une centrale d’information multimodale (en lien avec les travaux du SMIRT) et sur la production d’outils d’aide à la décision (en lien avec les travaux de la DREAL sur le référentiel d’offre transport collectif) ;
  • Répondre aux besoins exprimés par les partenaires de l’Aire métropolitaine de Lille sur l’accompagnement de la mobilité et, notamment, pour l’accès à l’emploi, le développement du tourisme, l’intégration des déplacements transfrontaliers, l’articulation avec les services de mobilité d’initiative privée (covoiturage, autopartage…) ;
  • Enrichir la réflexion en associant des acteurs non-AOT (acteurs de l’aménagement, du tourisme, du monde économique, de la recherche et de l’innovation…) pour alimenter une approche davantage axée sur la demande de déplacements.

L'évaluation des impacts sociaux de la métropolisation :
Sur cet axe, l'objectif consistera à valoriser les travaux menés dans le cadre de l'étude exploratoire engagée sur l'évaluation du phénomène de précarité énergétique liée aux transports et à la mobilité .

L'accompagnement au développement des nouvelles formes de mobilité :
En articulation avec les réflexions régionales sur la mise en place d’une politique partenariale en faveur du covoiturage, l’association Aire métropolitaine de Lille participe au projet LIVICOTE (LIgnes de serVIce COmplet de mobiliTE) porté par la plate-forme d’innovation I-Viatic du pôle de compétitivité I-Trans. En 2014, une étude de faisabilité a été engagée afin d’évaluer le potentiel, déterminer les services à mettre en place et définir le modèle économique. A l’issue de cette analyse, un démonstrateur pourrait être mis en place sur le territoire métropolitain.

La promotion des potentialités logistiques de l'AML :
Issus de l'état des lieux du transport de marchandises et de l'attractivité logistique réalisé en 2011 (cf. ci-dessus), les travaux sur cet axe s'appuient sur :

  • La valorisation des opportunités de développement du fret ferroviaire à l’échelle métropolitaine en lien avec la démarche « Activer des solutions nouvelles pour le fret ferroviaire » initiée en 2012 par la CCI Nord de France. En 2014, la Mission Bassin Minier participera, pour le compte de l’association Aire métropolitaine, à la mise en œuvre des actions d’approfondissement identifiées dans le cadre de cette démarche.
  • L’identification des enjeux liés au développement du fret fluvial. Suite à la réalisation d’un état des lieux du réseau fluvial métropolitain en 2013, l’Agence de Développement et d’Urbanisme de Lille anime, en partenariat avec la Mission Bassin Minier, un groupe de travail visant à contribuer à la définition d’une stratégie de développement intégrée autour de la voie d’eau (approche multifonctionnelle). S’appuyant sur la production d’outils cartographiques et l’identification des enjeux économiques, urbains et environnementaux, cette démarche permettra d’alimenter les stratégies territoriales.