band_observation.jpg

L’urbanisme commercial

Le développement de la grande distribution, l’évolution du contexte législatif ainsi que des pratiques de la population ont profondément bouleversé l’armature et l’organisation commerciales. Afin d’appréhender ces changements, et mieux prendre en compte les dynamiques commerciales actuelles (magasins de proximité, e-commerce, drives, ..), le recours à des outils d’observation du commerce est apparu indispensable. Fort de ce constat, un groupe de réflexion a été mis en place à l’initiative de la Mission Bassin Minier et de l’Agence de Développement et d’Urbanisme de Lille Métropole (ADULM) en 2005 afin de construire un outil d’observation du commerce de +300 m² de surface de vente sur l'aire urbaine centrale, avec l'objectif de l'étendre progressivement à l’échelle de l’Aire Métropolitaine de Lille.

Dans le cadre de ses missions d'observation, la Mission Bassin Minier est engagée depuis plus de 10 ans dans une démarche partenariale sur les commerces de + 300 m² à l'échelle de l'aire urbaine centrale de la région Nord - Pas-de-Calais (arrondissements d'Arras, de Béthune, de Douai, de Lens, de Lille et de Valenciennes). Co-animateur de la démarche avec l'Agence de Développement et d'Urbanisme de Lille (ADULM), elle partage et échange autour de cette thématique du grand commerce au sein d'un groupe de travail réunissant la CCI de Région Nord de France, la CCI d'Artois, la CCI Grand Hainaut, la CCI Grand Lille, l'Agence d'Urbanisme de L'Arrondissement de Béthune (AULAB), ainsi que les syndicats mixtes de SCoT de l'Artois (Smescota), de la région d'Arras (Sesdra), du Grand Douaisis, de Lens-Liévin/Hénin-Carvin et du Valenciennois représentant les différentes intercommunalités du périmètre d'étude.

3 grands objectifs guident les partenaires associés au sein du groupe de travail dans leur volonté de construire et d’animer un observatoire de la grande distribution à l’échelle de l’Aire Métropolitaine de Lille (versant français) :

  • connaître l’offre commerciale de + 300 m² de surface de vente sur ce territoire,
  • rendre compte et échanger sur les dynamiques commerciales observées,
  • mettre à disposition de tous les acteurs du commerce un ensemble de données « appropriables » (données chiffrées et cartographiques).

Zone commerciale

Pour atteindre ces objectifs, les moyens humains et techniques disponibles au sein de chaque structure ont été mobilisés autour de la constitution d’une première base de données géolocalisée de l’ensemble des points de vente recensés sur le périmètre d’étude en 2006. Cette base a fait l’objet d’une réactualisation 2 ans plus tard. La construction de l’outil d’observation constitue une opportunité intéressante de « remise à plat » de la connaissance générale en matière d’équipement commercial de ce vaste territoire, qui représente plus de 2,5 millions d’habitants, et d’identification des interactions existants entre les différents pôles commerciaux.

Etendue progressivement aux services de l'Etat (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement - DREAL) et des Conseils Généraux du Nord et du Pas-de-Calais, la démarche a abouti à la réalisation de deux atlas des commerces de + 300m² en 2008 et 2011. (liens disponibles à cette adresse : http://www.missionbassinminier.org/ressources/etudes-documents-techniques/observation/urbanisme-commercial.html).

En juin 2008, a été diffusé le 1er tome de l’atlas des commerces de + 300 m² de surface de vente. Celui-ci consistait en un état des lieux cartographique et commenté de l’offre commerciale recensée au 31 mars 2006 à l’échelle de l’Aire Urbaine Centrale de la région Nord – Pas-de-Calais. Sur la base d’une analyse comparative des bases de données 2006 et 2008, le 2nd tome de la démarche a consisté à étudier les dynamiques de développement de l’armature commerciale en termes de domaine d’activités et d’organisation territoriale. Avec, au centre des réflexions, les questionnements suivants ; quels sont les domaines d’activités qui se sont développés dans la grande distribution sur la période récente ? Où se sont-ils localisés (territoires – pôles commerciaux – etc.) ?

A partir de tableaux, de graphiques et de cartographies, complétés par des analyses approfondies au niveau des SCoT, ces publications ont permis de confronter les points de vue des partenaires, de caractériser et de positionner l’offre commerciale des différents territoires, et ainsi de rendre compte de l'état de l'offre commerciale de + 300 m² et des dynamiques qui lui sont associées sur l'aire urbaine centrale, tout en s'interrogeant sur les liens qui unissent grand commerce et aménagement du territoire.

Dès la réactualisation de la base de données en mars 2008, s’est posée la question du périmètre, compte tenu des évolutions des structures (réorganisation des CCI notamment), et de son élargissement à l’ensemble de l’Aire Métropolitaine de Lille. La démarche d’association des territoires concernés est encore en cours aujourd’hui, conséquence des nouvelles modalités de mise à disposition des données par la CCIR et des évolutions législatives qui modifient sensiblement le rôle et obligations des partenaires en matière de commerces.
La réactualisation de la base de données et la diffusion de documents thématiques portant sur l’analyse des problématiques récentes de développement et d’aménagement commercial (les drives par exemple) doivent permettre de poursuivre ce travail d’observation dans la durée et ainsi venir alimenter les réflexions des acteurs du commerce ainsi que de l’aménagement et du développement du territoire métropolitain.

int_titre_sur_ce_projet

Rôle de la MBM

Outil d’analyse, de sensibilisation, d’aide à la décision, voire d’interpellation, la Mission Bassin Minier est avant tout un lieu de débats, d’échanges, de confrontation parfois, sur les grands enjeux du bassin minier. Au centre de sa méthodologie de travail :

  • le partenariat avec l’ensemble des acteurs publics ou privés, élus ou techniciens qui interviennent sur ce territoire,
  • la transversalité dans les problématiques abordées ou les échelles d’analyse.

Qu’elle soit à l’initiative des études menées dans le cadre de son chantier « Observation – Prospective » ou qu’elle contribue aux réflexions engagées par des tiers, elle a pour vocation d’enrichir la connaissance des acteurs politiques et techniques sur les phénomènes socio-économiques observés au niveau de ce territoire. Bénéficiant d’une indépendance et d’un savoir-faire reconnus dans l’appréhension et l’analyse de ces phénomènes, la Mission Bassin Minier est devenue aujourd’hui un acteur de premier ordre dans le domaine de l’observation à l’échelle du bassin minier.

Partenaires dans le comité de pilotage

  • l’Agence de Développement et d’Urbanisme de Lille Métropole
  • la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Nord – Pas-de-Calais,
  • les CCI d’Arras, Béthune, Grand Lille, Lens et Valenciennes
  • les syndicats mixtes des SCOT Grand Douaisis, de Lens-Liévin – Hénin-Carvin, de l’Artois et du Valenciennois
  • le Syndicat d’Etudes du Schéma Directeur de la Région d’Arras
  • l'Etat
  • les Département du Nord et du Pas-de-Calais
  • les CCI de Cambrai et d’Avesnes-sur-Helpe
  • les syndicats mixtes des SCOT du Cambrésis et de Sambre - Avesnois

Contacts

Vincent Froger
Directeur d’études observation – prospective
vfroger(at)missionbassinminier(dot)org

Laurent Duquenne
Chargé de mission études socio-économiques
lduquenne(at)missionbassinminier(dot)org

Tel : 33+ (0) 321 08 72 72