band_proj.jpg

Louvre - Lens  

Euralens : pour réussir l’effet Louvre-Lens !

L’arrivée du Louvre à Lens en 2012, le plus grand musée du monde, offre une formidable opportunité de donner un nouvel élan urbain et économique à la douzième agglomération française (plus de 575.000 habitants), de fédérer les énergies d’un territoire riche d’un héritage industriel unique et de construire un destin métropolitain fondé sur l’urbanisme durable, le développement économique et social, la culture, l’excellence et la qualité.
Euralens désigne tout à la fois le territoire qui accueille le Louvre, le projet collectif que se donnent les acteurs de ce territoire et l’instrument politique et technique de sa gouvernance. La Mission Bassin Minier apporte ses ressources techniques et humaines à cette dynamique territoriale.

LE LOUVRE A LENS : PRES D'UN MILLION DE VISITEURS EN UN AN

En novembre 2004, l’Etat français désigne Lens comme ville d’accueil du nouveau Louvre. Cette décision procède à la fois de la volonté d’offrir au grand musée parisien des opportunités de développement et du désir d’ouvrir à de nouveaux publics l’accès à cette référence de la culture et des arts.

Le musée du Louvre-Lens a été inauguré le 4 décembre 2012. 900 000 visiteurs ont franchi ses portes la première année. Il a accueilli son millionième visiteur fin janvier 2014.

 

 Vue aérienne (c) Sanaa / Imreyculbert  / Catherine Mosbach

 Le musée Louvre-Lens est doublement original :

- Par son projet architectural : l’agence japonaise SANAA (prix Pritzker 2010) a conçu un ensemble résolument contemporain mais s’intégrant parfaitement au site sans l’écraser de sa présence.
- Par son projet culturel : à la différence de la plupart des grands musées, le Louvre-Lens présente des œuvres du IVe millénaire av. JC à 1850 de façon transversale et chronologique, abolissant ainsi les frontières existant entre techniques, écoles ou départements. Le musée propose par ailleurs chaque année deux grandes expositions temporaires.

VOUS AVEZ DIT « EFFET BILBAO » ?

La démarche Euralens s’inspire explicitement d’expériences menées dans d’autres pays européens. A Bilbao, au pays basque espagnol, mais aussi à Liverpool ou encore dans la Ruhr en Allemagne (opération IBA Emscher Park). Hier, il s’agissait de bassins industriels ou miniers cumulant les difficultés. Aujourd’hui, ce sont  des territoires qui ont emprunté une nouvelle trajectoire de développement, en s'appuyant sur de grands équipements culturels.

Les facteurs clés de leurs réussites, en termes de stratégie, de gouvernance et d’outils opérationnels, animent la démarche Euralens.

EURALENS : LE PROJET COLLECTIF DU TERRITOIRE QUI ACCUEILLE LE LOUVRE

Euralens est une association fédérant les acteurs politiques, économiques et sociaux du territoire qui accueille le Louvre. Elle leur permet de tirer pleinement parti de cette opportunité historique et de tracer un destin collectif.

La stratégie adoptée par Euralens combine un double engagement :

un renouvellement urbain durable

Le territoire Euralens a hérité de son aventure minière une structure urbaine en forme « d’archipel » induite par une construction fragmentaire et fortement consommatrice d’espaces. 

int_titre_sur_ce_projet

Rôle de la MBM 

Associée depuis 2004 à l'ensemble des travaux préalables à l'implantation du Louvre-Lens et à la création d'Euralens (dont elle est membre fondateur), la Mission Bassin Minier assure aujourd'hui un rôle clé d'appui à la dynamique :

  • Participation à l'ensemble des instances et du processus du Label Euralens (équipe d'instruction, comité technique des partenaires, comité d'expertise)
  • Appui technique  aux projets candidats et lauréats du Label
  • Conception et animation de la stratégie économique Euralens, assistance technique aux "cluster Euralens" (Pôle numérique culturel, Institut des métiers d'art et du patrimoine, Euralogistic, Eco-industries, Cluster Sénior, Pôle Sport, santé, bien-être)
  • Alimentation, suivi et mise en œuvre de la "Chaîne des Parcs"
  • Mise en place des "éco-cités du Louvre"
  • Réflexion sur les "éco-quartier Euralens"
  • Aide à la mobilisation et à la coordination des politiques de l'Etat, de la Région et du Département
  • Contribution à la création de la "Destination touristique Louvre-Lens" (appui à la Mission Louvre-Lens Tourisme, etc
  • Animation de la "Plateforme d'intelligence collective Euralens", la démarche d'évaluation des impacts du Louvre-Lens et de la dynamique Euralens


Contact

- Volet « urbain » - Gilles BRIAND
Directeur d’études développement opérationnel
gbriand(at)missionbassinminier(dot)org
tél : 33+ (0) 321 08 72 74

- Volet « économique » - Benoît BROCQ
Chargé de mission principal « Développement économique »
bbrocq(at)missionbassinminier(dot)org
tél : 33+ (0) 687 42 60 78

- Volet « évaluation » - Vincent FROGER
Directeur d’études observation / prospective
vfroger(at)missionbassinminiertél :
33+ (0) 321 08 72 78(dot)org

int_titre_date_cles

29 novembre 2004 : Lens est désignée ville d’accueil du nouveau Louvre

30 janvier 2009 : assemblée générale constitutive d’Euralens

4 décembre 2009 : la première pierre du musée est posée

1er juillet 2010 : Euralens adopte les « Sept propositions pour un développement économique durable autour du Louvre-Lens »

4 décembre 2012 : Inauguration du Louvre-Lens.

8 février 2013 : Euralens attribue son Label à une première vague de 13 projets

20 juin 2013 : Le Pôle numérique culturel et l'Institut des métiers d'art et du patrimoine sont crées

29 janvier 2014 : le Louvre-Lens enregistre son millionième visiteur

 

Sur proposition d’une équipe de maîtrise d’œuvre composée du paysagiste Michel Desvigne et de l’architecte Christian de Portzamparc, la stratégie de renouvellement urbain consiste à créer « une grande cité jardin », en « valorisant les vides », en étendant la trame verte, en favorisant une plus forte mixité des territoires urbanisés par leur densification et à intensifier les différentes centralités existantes et limiter les déplacements.

A partir du concept de "Chaîne des Parcs", il s'agit de concevoir des aménagements de qualité soucieux de la gestion de la ressource, de recomposer le tissu urbain autour des trames vertes et bleues, de préserver et valoriser les espaces naturels existants, de relier le territoire en lui-même et à son environnement, d'améliorer significativement l'attractivité résidentielle du territoire par la restructuration et la qualification de l'habitat minier inséré dans des espaces publics de qualité.

Qualité, innovation et exemplarité environnementale constituent les axes cardinaux de l’ambition architecturale, urbaine et paysagère d’Euralens.

un développement économique et humain équilibré

L’ouverture du Louvre-Lens et l’arrivée de centaines de milliers de visiteurs chaque année, c’est d’abord l’opportunité de faire émerger une économie touristique, un secteur d’activité générateur d’emplois directs et indirects mais aussi vecteur d’image et d’attractivité. L’ambition est d’imaginer et de construire la « destination Louvre-Lens », une destination touristique nouvelle et originale, fruit du croisement des valeurs du plus célèbre musée du monde et des valeurs et héritages du territoire qui l’accueille.

La stratégie de développement Euralens consiste aussi et surtout à favoriser le développement de pôles économiques intégrés ou « clusters », dans des secteurs industriels clés : « Euralogistic », « Numérique culturel », « Métiers d’Art », « Economie du sport et du bien-être », « Eco-matériaux et performance énergétique », "Silver Economy/Seniors".


Les pôles économiques Euralens
Cartographies MBM


Enfin, si la stratégie de développement Euralens a pour objet de générer de l’activité économique et donc des emplois, elle n’a de sens que si toutes les chances de saisir ces nouvelles opportunités sont offertes aux habitants du territoire. C’est pourquoi, la démarche Euralens comporte un volet complet dédié au « développement du potentiel humain ».


Focus sur Euralens

 L’association Euralens a été créée en janvier 2009. Elle regroupe les acteurs politiques, économiques et sociaux impliqués dans la dynamique Euralens et vise à promouvoir et à préfigurer la réalisation du projet de développement territorial “Euralens”.

Elle regroupe plus de 70 adhérents et notamment des communes, plusieurs communautés d’agglomération, la Région Nord –Pas de Calais, le Département du Pas de Calais, la Mission Bassin Minier, de multiples associations, le Racing Club de Lens, la SNCF ou bien encore l’Aire Métropolitaine Lilloise.

D'abord concentrée sur les villes de la "centralité" (Lens, Liévin, Loos-en-Gohelle), l'action d'Euralens prend en compte désormais les territoires des Communautés d'agglomération de Lens-Liévin (CALL), d'Hénin-Carvin (CAHC) et de Béthune-Bruay (Artois Comm.), soit près de 600.000 habitants. Les territoires voisins de la Communauté d'Agglomération du Douaisis (CAD) et de la Communauté Urbaine d'Arras sont également, à leur demande, associés à la dynamique.

L'association Euralens assure trois fonctions principales :

  • un forum, en réunissant dans une même dynamique les acteurs publics et privés pour échanger et s'engager dans des orientations et des projets communs.
  • une turbine à projets, grâce au dispositif de labellisation lancé en 2013. Le label Euralens encourage et accompagne l'émergence sur le territoire de projets créatifs, qualitatifs, innovants et complémentaires les uns des autres, il favorise la convergence des ressources financières et humaines existantes vers ces projets.
  • Un vecteur de communication, pour renforcer l'attractivité du territoire, assurer la valorisation de ses projets, favoriser l'appropriation de ces derniers par les acteurs du territoire (site internet, publications évènements ...).