band_proj.jpg

Le parc des Iles de Drocourt :

un poumon vert à multiples ramifications

Une ancienne cokerie qui se transforme en grand parc naturel urbain… Ce projet s’inscrit à la fois dans le chantier des grands projets structurants et dans la Trame verte et bleue du bassin minier, et illustre son objectif de reconquête environnementale. Des années de concertation et de consultation ont permis à la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin, accompagnée par la Mission Bassin Minier, de voir un site industriel pollué se reconvertir en site vert qualifié.

UN PROGRAMME A Vocations multiples

Transformer 160 hectares d’espaces industriels en un parc urbain constituait une gageure, autant du fait des contraintes de dimensions et des caractéristiques héritées de l’activité industrielle (notamment en termes de pollution) que des habitudes imposées par ces espaces interdits. Dans ce contexte, la CA d’Hénin-Carvin a défini un programme mixte visant à la fois à offrir un espace récréatif de proximité, à développer des lieux de pratiques de destination et à accompagner une renaturation riche en biodiversité sur le site. Afin d’assurer une meilleure intégration de cet immense espace non bâti, il a également été convenu de développer deux à trois programmes de couture urbaine sur la périphérie de l’emprise foncière du Parc des Iles. Cette démarche d’urbanisation s’est inscrite dans le cadre d’une réflexion portée par le concours Europan 8 (Urbanité européenne et projets stratégiques) qui invitait les équipes de concepteurs à s’interroger sur la manière de « construire avec la nature »

Des COKES DE DROCOURT AU PARC DES ILES ET A AQUATERRA

Le parc s'articule autour d’une trame de petites îles, mosaïques de milieux interpénétrés, où cohabitent à la fois jardins thématiques, grands espaces ouverts (prairies), zones humides, ainsi que des liaisons inter-quartiers et des fonctions d’accueil abritées (espace d’accueil, de sensibilisation, de restauration…). La proposition de Guerric Péré / ILEX répond fidèlement aux 4 fondamentaux définis dans le programme :

  • Un jardin, lieu de détente et de proximité
  • Un lieu de curiosité développé autour de jardins thématiques
  • Un lieu d’activités avec le développement de sports de nature (VTT, course, roller,…)
  • Un lieu d'accueil ludique et pédagogique sur le développement durable.

Si la mise en œuvre du projet a rencontré des difficultés certaines (effondrement du fond d’un bassin lié à la présence d’une galerie non repérée sur les plans de recollement, dégradation du complexe d’étanchéité, implantation non contrôlée de gens du voyages, problèmes de reprise de certaines plantations), la CA d’Hénin-Carvin a assumé son rôle de maître d’ouvrage en tenant le cap, notamment par le financement des travaux de reprise pour les bassins mais aussi pour la mise en sécurité du site par la fermeture de l’ensemble de son emprise centrale. De plus, la CAHC a construit à l’entrée du Parc un équipement de sensibilisation et de médiation autour du développement durable, Aquaterra, bâtiment exemplaire par son empreinte écologique  totalement maîtrisée.

Dans ce contexte, le Parc des Iles deveint progressivement à la fois un parc urbain de proximité et un lieu de destination. Ainsi, le PdI accueille le siège social de la Ligue Régionale de Vol Libre et est devenu plus largement un lieu de passage de nombreux événements sportifs, dont ceux organisés par la Mission Bassin Minier (Trail des Pyramides Noires, Raid Bassin Minier et Challenge VTT des Terrils).

Aussi, il était évident que ce site intègre la Chaînes des Parcs, dessinée par Michel Desvignes, dans le cadre de la dynamique Euralens et la stratégie « Bassin Minier, Destinations Sports et Nature » définie par la MBM dans le cadre du Livre Blanc, acte II, de la Conférence Permanente du Bassin Minier.

int_titre_sur_ce_projet

Rôle de la MBM

La MBM a très largement contribué à l’écriture du programme du concours ainsi qu’au choix des équipes admises à concourir et du lauréat. Elle apporte un appui méthodologique, mais aussi une appréhension particulière de l’imbrication des échelles spatiales et des logiques d’acteurs. Dans le cadre de son action pour le développement des sports de Nature, la Mission Bassin Minier est également usager du site mais aussi médiateur entre la collectivité et les représentants du monde sportif, notamment les fédérations.

Partenaires

  • la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin – maître d’ouvrage 
  • les communes de Drocourt, Rouvroy et Hénin-Beaumont
  • l’Etat 
  • la Région Nord – Pas-de-Calais 
  • le Département du Pas-de-Calais 

Contacts

Gilles Briand
Directeur d’études développement opérationnel
Mission Bassin Minier
gbriand(at)missionbassinminier(dot)org
Tel : 33 + (0) 321 08 72 74

Philippe Lefebvre, Directeur du Parc des Iles
Tel :

Benoît Derame, Directeur d'Aquaterra
Tel : 03.21.79.74.94

int_titre_date_cles

2002 : la cockerie de Drocourt cesse son activité. Démantèlement et traitement de dépollution du site par Charbonnages de France. 

2006 : la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin prend possession des 60 hectares défrichés et dépollués. Avec les 100 hectares qui composent la ceinture des terrils, l’ensemble se répartit alors sur 160 hectares. Choix de développer un parc naturel urbain : définition de son programme. Lancement de la consultation dans le cadre d’un concours de paysagiste remporté par l’agence ILEX. 

Fin 2006 : lancement de la 1ère tranche des travaux.

2009 : livraison de la phase 1. 

2010: démarrage prévu de la phase 2.

28 septembre 2013 : inauguration d'Aquaterra

7 décembre 2013 : inauguration du Parc des Iles

15 juin 2014 : championnat régional de VTT X Country