band_proj.jpg

Le parc des Iles de Drocourt :

un poumon vert à multiples ramifications

Une ancienne cokerie qui se transforme en grand parc naturel urbain… Ce projet s’inscrit à la fois dans le chantier des grands projets structurants et dans la Trame verte et bleue du bassin minier, et illustre son objectif de reconquête environnementale. Des années de concertation et de consultation ont permis à la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin, accompagnée par la Mission Bassin Minier, de voir un site industriel pollué se reconvertir en site vert qualifié.

Vocations multiples du parc naturel urbain

Définir la vocation de ce futur parc urbain de 160 hectares demande du temps et de l’investissement. La définition du programme soumis au concours de paysagistes a été établi grâce aux travaux successifs d'étudiants des Ponts et Chaussées, d'étudiants en Ecole de Paysage et d'Architecture, l'ensemble étant synthétisé par la communauté d'agglomération avec l'appui très actif de la Mission Bassin Minier. Les propositions devaient intégrer le caractère pluriel de ce futur grand parc : préservation de la biodiversité, développement des activités de pleine nature, jardins thématiques. Elles devaient également tenir compte du rôle de « lien » entre les quartiers et les territoires, des objectifs en matière de gestion différenciée, sans pour autant oublier les origines industrielles du site. L’agence paysagiste lyonnaise ILEX (Guerric Péré) a remporté le concours.

Des petites îles mosaïques

Le parc s'articule autour d’une trame de petites îles, mosaïques de milieux interpénétrés, où cohabitent à la fois jardins thématiques, grands espaces ouverts (prairies), zones humides, ainsi que des liaisons inter-quartiers et des fonctions d’accueil abritées (espace d’accueil, de sensibilisation, de restauration…). La proposition de Guerric Péré / ILEX répond fidèlement aux 4 fondamentaux définis dans le programme :

  • Un jardin, lieu de détente et de proximité
  • Un lieu de curiosité développé autour de jardins thématiques
  • Un lieu d’activités avec le développement de sports de nature (VTT, course, roller, accrobranche…)
  • Un lieu d'accueil ludique et pédagogique pour les écoles et les centres de loisirs.
int_titre_sur_ce_projet

Rôle de la MBM

La MBM a très largement contribué à l’écriture du programme du concours ainsi qu’au choix des équipes admises à concourir et du lauréat. Elle apporte un appui méthodologique, mais aussi une appréhension particulière de l’imbrication des échelles spatiales et des logiques d’acteurs.

Partenaires

  • la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin – maître d’ouvrage 
  • les communes de Drocourt, Rouvroy et Hénin-Beaumont
  • l’Etat 
  • la Région Nord – Pas-de-Calais 
  • le Département du Pas-de-Calais 

Contacts

Gilles Briand
Directeur d’études développement opérationnel
Mission Bassin Minier
gbriand(at)missionbassinminier(dot)org
Tel : 33 + (0) 321 08 72 74

Giuseppe Lo Monaco
Directeur de l’Aménagement du Territoire
Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin
giuseppe.lomonaco(at)agglo-henincarvin(dot)fr
Tel : 33 + (0) 321 79 13 79

 

int_titre_date_cles

2002 : la cockerie de Drocourt cesse son activité. Démantèlement et traitement de dépollution du site par Charbonnages de France. 

2006 : la Communauté d’Agglomération d'Hénin-Carvin prend possession des 60 hectares défrichés et dépollués. Avec les 100 hectares qui composent la ceinture des terrils, l’ensemble se répartit alors sur 160 hectares. Choix de développer un parc naturel urbain : définition de son programme. Lancement de la consultation dans le cadre d’un concours de paysagiste remporté par l’agence ILEX. 

Fin 2006 : lancement de la 1ère tranche des travaux.

2009 : livraison de la phase 1. 

2010: démarrage prévu de la phase 2.